Théâtre Saint Martin

Du 5 mai au 7 juin Les papillotes étaient chères cette année là est une comédie de Maire-Pierre Billioud et Lucien Vargoz

Du 20 novembre au 31 décembre - relâche les 24 et 25 décembre

Horaires des représentations :

  • Du mardi au samedi à 20H30.
  • Dimanche à 16 heures.


Lucien Vargoz présente toujours ses pièces sous une forme poétique :

Le quartier de la Table Ronde à Vienne, parfum d’orange et sucres d’orge dans les vitrines qui s’apprêtent à fêter Noël en ces années 1950…

Les portes des écoles vont bientôt s’ouvrir sur les vacances… Dans les différentes classes, monsieur Raoul Fagor  déguisé en Père Noël, a commencé sa distribution de papillotes aux enfants sages…

Raoul Fagor a été instituteur. Il occupe sa retraite à diverses activités. Il chante dans les fêtes de bienfaisance, il joue à être le père Noël pour les enfants et, tous les soirs, dans sa petite chambre, il compose de petits proverbes qu’il fait imprimer et qui envelopperont les chocolats, les pâtes de fruits, les fondants que l’on trouve dans les papillotes.

Deux jeunes imprimeurs viennent de s’installer Place Saint-Louis. Ils acceptent tous travaux : affiches, prospectus, emballages intérieurs de papillotes… Mais la nuit, au fond de leur atelier, sous les voutes qui mènent à de mystérieux souterrains, leurs machines tournent encore.

Qu’impriment-elles ?

La pâtisserie de madame Géraldine Grandpaul est en pleine effervescence. Les semaines qui précèdent Noël, on se bouscule dans la boutique. Sophie la jeune et jolie vendeuse ne sait plus où donner de la tête. Les papillotes en sachets ou au poids se vendent comme des petits pains.
Maladresse ? Distraction ? Et voilà que les papillotes habituelles ne sont plus « habituelles »… Elles vont devenir « plus chères », beaucoup « plus chères »…